Patrice DUMESNIL, seul membre du CCPB engagé en solo sur l'épreuve du Tour de Pays de Caux, nous racontes sa course de l'intérieur...

Voilà, c’est fini …30ème et dernière édition du Tour du Pays de Caux, 

Doudeville : Mercredi  28 mai, 19H00, 13,82 km

Foule et embouteillage digne d’une foire. Défilé des délégations étrangères avec drapeaux dans une ambiance de kermesse avec les retrouvailles pour beaucoup de participants venant souvent de très loin aux visages plus marqués mais toujours aussi affutés.
Au CCPB, nous nous retrouvons pour la prise des dossards et la photo qui sera « rituelle ». Départ d’un gros peloton : record de participation avec 266 coureurs et 46 équipes en relais. Traversée sympa du Parc du château de Gatteville digne d’un film sur le Pays de Caux avec son temps bruineux « le cliché, quoi ! ».
Pour ma part, sensations bizarres pendant le 1er tour et je réalise que je n’ai pas fait de course sur route depuis près de 4 ans (sauf le semi de Bolbec en 2012). Le trail est très différent. Echange d’impressions à l’arrivée avec

Christophe qui avait la pression de l’équipe 1.


Allouville-Bellefosse : Jeudi 29 mai, 9H30, 20,8 km

Grosse pluie au départ du RV et soudain, l’éclaircie au-dessus de Yvetot à travers le pare-brise du kangoo de Jean-Yves. Beaucoup de monde dans ce petit bourg sympathique et qui paraît très dynamique malgré l’empreinte du temps passé avec le « chêne » et l’école des années 50. Départ très (trop) rapide.
Je ne pense pas aux étapes suivantes (mais aux endives à repiquer !). Parcours bucolique sur petites routes de campagne bien mouillées au milieu des chaumières. Euphorie au 13ème et « gros trou » 5 kms après. Je vois passer 15 coureurs et perd 1mn30s en 1 km. Merci aux encouragements qui m’ont aidé à finir.
Retrouvailles à l’arrivée avec tous. Régis « avait les jambes ». Il ne finit que 2ème.


Le Trait : Jeudi 29 mai, 17H00, 10 km

Les jambes commencent à être lourdes. Echauffements/étirements et ça ira. Enfermé au départ, je retrouve Franck puis Mari-Jo au 3ème.  
On fera toute l’étape ensemble nous relançant mutuellement, très encouragés l’un et l’autre.
Mari-Jo replace l’équipe féminine et Daniel est content de ses troupes.


Auzebosc : Vendredi 30 mai, 9H30, 8,4 km

Contre la montre, épreuve individuelle par excellence. Du « court » et « tout seul », cela ne me convient pas du tout.
J’essaie de causer avec mes concurrents pour qu’ils m’attendent en me doublant.
Pas de bol ! l’Israélienne puis la Japonaise partent derrière moi : on ne parlera pas quand elles me dépasseront. Concentration : ne pas perdre plus de 30s (soit un concurrent) tous les 2 kms.
Ce fut dur ! 113ème de l’étape : le plus mauvais résultat.


Caudebec en caux : Vendredi 30 mai, 18H15, 13,66 km

Une grande étape : le parcours, le cadre, l’ambiance, la météo, les encouragements (merci les groupies) et les sensations. Un bon cru ! Quelques maillots beuzevillais (Yann parti trop vite) et Anthony (de dos pendant les 5 derniers kms) et les concurrents que je retrouve à chaque étape. Je fais 72ème et conforte ma place dans les 100 (mon objectif, maintenant).
C’est bon pour le moral. Bain de pieds dans le bassin de la place d’armes, à défaut de massage.
Une petite bière en terrasse pour finir. Que du bonheur ! Merci Arlette et Daniel.


Yvetot : Samedi 31 mai, 14H30, 21,050 km

La der des ders. Soleil et chaleur pour finir, cela arrive aussi en Normandie ! Le club est bien représenté. Un peu d’échauffement mais beaucoup moins que Pierre qui doit garder un œil dans le rétro sans pouvoir espérer gratter une place pour l’équipe 1 (5ème). Il finira avec la meilleure moyenne sur une étape : 15,91
Bravo ! Le profil de l’étape est dur. La 1ère côte me rassure. Je déroule avec les descentes ombragées et les longs faux-plats au creux de la vallée. Il faut « en garder » sans trop se retenir car l’effort en descente n’est pas si intense.
Cela commence à être dur vers le Val-au-Cesne avec ce petit vent de face quand on se retrouve seul. Il faut s’abriter. Le chemin de terre et le « mur » qui suit me permettent de casser le rythme et de me rassurer.
Je double ceux qui ne montent qu’en marchant et ceux qui ne montent qu’en courant car ils ne peuvent pas relancer dans le faux-plat qui suit (expérience).
Les derniers kms sont difficiles mais ils le sont pour tous et c’est un vrai bonheur d’arriver dans le dernier kilo avec tous les encouragements. Merci à tous.
Remise des prix très cérémoniale et un peu longuette mais c’était la dernière.

Bilan : 83ème (14ème en V2) et 13,02 km/h de moyenne. Pas de bobos et prêt à repartir.

 

Pour finir avec le Tour du Pays de Caux, voici le mot du président :

Un grand merci à celles et ceux qui ont participé au Tout du Pays de Caux.

Chacun a donné le meilleur pour son équipe BRAVO !!!!! C'est un grand plaisir de vous voir franchir la ligne d'arrivée avec le sourire et sans aucun bobo ni blessure. 

On retrouve la bonne ambiance du club la convivialité avec les nombreux coureurs et amis qui sont venus encourager, supporter, applaudir celles et ceux qui couraient - c'est GENIAL !!!

C'est très plaisant de voir comme les coureurs se prennent au jeu d'une course en relais, car ils analysent les résultats font de savants calculs pour essayer de grappiller quelques minutes ou secondes sur les autres équipes pour conserver la place acquise par le précédent. Maintenant on reprendre le programme normal
Merci à tous
Daniel "

   

Bon Plan  

   

Trail Tour 76  

Trail Tour 76

   
© CCPBeuzevillais © 2015