Il y a quelques mois après un petit événement boulot à Epernay pour Benji (mon frère) nous évoquons la possibilité de faire le Sparnatrail, c'est chose faite ce 13 novembre avec comme « prétexte » les 30 ans du frangin. Geoffroy et Guillaume qui l'ont déjà fait il y a 2 ans complètent le quatuor.

Après un petit tour dans Reims la veille, le réveil sonne à 5h, ça pique un peu…...mais pas autant que les 3 degrés à la sortie de l'hôtel.
Après un petit échauffement et 1 kilomètre groupé pour se rendre au lieu du départ, Avenue de Champagne, la température est bien montée d'un degré.

L'objectif est fixé à 2h40 pour 31,7kms et 700 de d+. Les 8 premiers kilomètres assez plats me font craindre d'être dans le rouge trop rapidement donc on va essayer de rester à 4'30-4'40/km sur ce début de course. C'est la 1ère étape du Trail Tour National 2017 (trail court) ça devrait partir vite.

7h45 c'est parti, 1er faux plat montant de 500 mètres…..Je suis déjà en retard sur les prévisions (4'45/kms). Finalement les objectifs changent déjà au bout d'un kilomètre et les 8 premiers seront avalés en 4'24/kms.

Arrivé au pied de la première longue montée dans les vignobles, les jambes sont bonnes, direction le village d'Hautvillers, un bout de GR 14 nous fait enchaîner montées/descentes plus courtes.
Un normand me double au 10ème, je le croche sur 5kms en haussant un peu le rythme. Le terrain est assez gras par endroit mais pas de glissades aujourd'hui (en tongs c'est plus dur hein benji)
Arrivé à Damery au 17ème pour le ravito, une gorgée de coca et c'est reparti. En traversant la Marne,  je me fais manger par la 3ème féminine, belle allure sur le plat, je m'accroche à distance. Voici la 2ème grosse difficulté : une montée de 2,5kms assez raide par endroit, je m'oblige à courir et double pas mal de gars (et une 1 fille).

rrivée en haut premier petit accroc, froid au main et au ventre, je décide de mettre la veste, assez facilement enfilée, mais pas fermée,  une veste avec les mains gelées par 3 degrés, grhhhhhhh. ..Obligé de ralentir et de perdre le petit groupe de 3, 500m pour la fermer c'est long non ?

Les jambes semblent revenues au bout de 2kms. L'objectif est toujours là, il reste 7-8kms et je suis à 12km/h de moyenne. Après de nouvelles alternances montées/descentes dans les vignes, un petit avion de chasse me double : un petit bout de femme lancée à vive allure, il reste 3kms me dit-on. J'essaye de la crocher mais ça va trop vite, 2kms on est à 15km/h à la montre et je viens de prendre 100m dans la vue…...au moins j'ai lâché les autres. Un dernier petit sprint sur le dernier kilo à 3'45 dans les rues d'Epernay pour doubler un dernier concurrent et me voilà arrivé dans le gymnase pour franchir la ligne.

Objectif rempli, pas de gros coup de mou ni de tendinites comme à la pointe de Caux, de bonnes sensations de course, 2h41'06 alors qu'il y avait finalement 32,7kms (1 km de plus), 57ème sur 562, 12,2km/h de moyenne. On peut manger et se réchauffer en attendant les 3 compères.

Tout le monde est arrivé entier, même le petit benji avec ses salomon de ville et son premier 30kms, 3h27 et 277ème….belle première. Guillaume en 3h03 et Geoffroy et ses crampes en 3h30.
Une course à refaire avec un temps plus chaud, une vue plus dégagée et une visite des caves.

Direction la Normandie pour la récup…...le 44kms du Téléthon c'est dans 3 semaines !

   

Bon Plan  

   

Trail Tour 76  

Trail Tour 76

   
© CCPBeuzevillais © 2015