" Le dimanche 11 mars, réveil 6h00 du matin, aïe, ça pique, après un petit déjeuner succinct dans notre chambre (pas de service à l’hôtel avant 08h). 7h direction le métro, nous avons rendez avec les autres membres du RAMS (club d’adoption de ma cops Isa) sur la place d’Espagne.

On est tous dans l’euphorie, et blablas, rires, séance photos, dernier pipi derrière les buissons avec les copines ;) et enfin l’entrée dans notre sas de départ ( relatif à notre inscription 3h45 – 4h00).

Là chacun fait comme il peut pour canaliser ses émotions… On se touche, on se fait des bisous, on se câline, pour certaines les larmes viennent à couler on ne sait pourquoi ?!

On avance à petit pas jusqu’au départ accompagnés de la voix de Monsieur Freddy Mercury sur «  BARCELONA » la classe …..Coup de feu du départ sous un tonnerre d’applaudissements et une pluie de confettis bleus et argents (sponsor oblige) .C’est irréel, j’ai l’impression que nous sommes tous exceptionnels, on passe sous l’arche, on déclenche nos montres, hop c’est parti pour 42 km 195.Je pars au coude à coude avec Isa, on a un bon rythme, les rues défilent, le public est présent tout au long du parcours nous encourageant de leurs « venga, venga, vamos », des groupes jouent  à chaque coin de rue de U2 à Dire Strait, en passant par des rythmes endiablés de  Salsa et de  percussions, toute cette ambiance nous donnent des ailes.

On est au 21ème en 1h58, on est dans les temps, avec le semi, le 1er ravito solide arrive, bananes et oranges (dommage pour moi je ne digère pas les bananes et les oranges sont trop acides) je vais continuer sur mes réserves. Isa commence à avoir des crampes et guette les kinés sur le parcours, zut zut, à  mon tour l’effet combiné de l’eau et des boissons énergisantes commencent à me tordre le bide . 30ème km, je ne tiens plus un arrêt d’urgence s’impose  et là je perds mon binôme, mon âme sœur, snif snif . C’est seule que je longe le boulevard de la plage, dernier virage à droite et dernier boulevard interminable avant l’arrivée.

J’aperçois l’arche , j’accélère sur le dernier kilomètre, merde ce n’était pas la bonne …. Je ne lâche rien, virage serré à gauche et c’est le tapis rouge avec l’arrivée.

JE SUIS FINISHER

Mon seul regret, ne pas avoir passé la ligne d’arrivée avec ma copine.
Ma motivation refaire un Marathon ensemble en 2019, dans une autre ville d’EUROPE."

Nathalie & Isa

Les Photos

   

Trail Tour Normandie ®  

Trail Tour 76

   

Bon Plan  

   
© CCPBeuzevillais © 2015