Il y a un mois nous décidons avec Sophie et Sandra, qui je le rappel ont  accouché  il y a 6 mois et repris l’entrainement il y a deux mois,  de nous inscrire sur le relais du trail de la pointe de Caux. Notre objectif est de prendre du plaisir sans aucune pression. 

En ce dimanche 11 septembre nous voilà partis en direction de Gournay pour prendre le départ de ce beau mais néanmoins difficile trail. Sur place nous retrouvons Corinne, Fabien, Emeric, Yann et Didier qui le font en individuel et les trois lièvres Gwen, Christophe et Laurent la deuxième équipe du CCPB en relais. 

Sandra est partie la première pour faire les 14.7 premiers kilomètres jusqu’à Rolleville. En attendant Sandra Sophie commence un peu à stresser, l’arrivée de Julien et de ses deux enfants avant son relais lui font du bien. S’est épuisée mais avec le sourire que Sandra donne le relais à Sophie pour les 16 kilomètres suivant en direction de Gonneville la Mallet. 

Quand Sophie est arrivée à Gonneville, je me  dis que je dois être à la hauteur de ce que mes deux coéquipières venaient de faire c’est-à-dire donner le maximum. Je récupère le brassard du relais et part pour les 17.8 kilomètres avec en tête les trois valleuses que nous avons reconnu à l’entrainement 3 semaines auparavant. 
Apres avoir fait 3 kilomètres seul dans le bois de Beaurepaire je me suis demandé si jetais dans la bonne direction, je fus rassuré quelques mètres plus loin en apercevant Fabien au bout d’une ligne droite, je le rattrape (il avait déjà fait 34km et moi seulement 4)  après m’être assuré que tout allait bien pour lui je poursuis mon chemin. La 1ere cote à Pierrefiques se montent en courant les pourcentages ne sont pas fort

J’arrive au ravitaillement situé au 10eme kilomètre en 1 heure je suis content, je me dis que je peux finir en moins de deux heures même si le plus dur est à venir.  Au ravitaillement je me fais un petit plaisir morceau de banane et chocolat fondu dessus avec un petit verre de coca. 

500 mètres après le ravito la valleuse d’Antifer pointe le bout de son nez, je me mets en petite vitesse (pensée pour Laure) et je monte au train jusqu’en haut. Au kilomètre 12 je croise Yann entouré de 3 personnes des secours, il me dit que le ravito de Gonneville n’est pas passé mais que ça va aller, je reprends mon chemin vers la deuxième et troisième valleuse. J’aperçois Corinne qui remonte une valleuse quand moi j’en descends une, je me lance le défi de la rattraper pour essayer de finir avec elle mais je n’y parviens pas. 

Me voilà au golf, je profite du paysage en pensant que le plus dur est fait mais non !!!!!!! Une dernière cote nous attend pour monter jusqu’à la chapelle et redescendre sur le front de mer. 
Je savoure les derniers mètres avant la ligne d’arrivée, l’objectif est atteint je passe la ligne en 1h57 avec le plaisir présent tout au long du parcours (et oui Antho j’ai réussi à prendre du plaisir sur une course !!!!!)

BRAVO à Sandra et Sophie pour ce qu’elles ont fait hier, de véritables championnes. L’année prochaine on le fait en entier !!!!
Félicitations à toutes les personnes du CCPB présentes ce dimanche. 

Merci au CCPB pour tous les conseils depuis 3 ans, que de chemin parcouru !
A mardi 

Romain L.

 


 

   
© CCPBeuzevillais © 2015