Un peu de détails sur cette virée en Belledonne, ou quand rien ne se passe comme prévu...

Le gros du chantier se passe entre les Km 10 et 30. Donc la stratégie est: en dedans jusqu’au 30em pour pouvoir bien dérouler sur la 2em partie moins technique.

Bon ça c’était avant la première descente ou dès les premiers mètres j’ai rechopper ces douleurs bizarres au quadriceps.

Première descente je dois perdre 50 places et 30 minutes (Tout en marchant), je suis dégouté et je décide de passer en mode entraînement et envisage la fin de la course en mode rando.

Une bonne « idée » me vient alors: "Vu que tu peux pas descendre tu n’as qu’à faire les montées à bloc."

Ça marche !  je dois reprendre quasiment tous ceux qui m’ont dépassés dans la première descente, deuxième descente toujours pas possible des courir. Du coup je me fais rattraper par les premiers de la troisième vagues, Là ça commence à moins m’amuser.

Pourtant ce parcours est aussi magnifique qu’exigeant, arrivée à la première base de vie j’envisage juste de rejoindre le ravito d’après pour me faire récupérer par Laurence.

Dans la montée suivant le ravito je reprends à nouveau beaucoup de monde et la douleurs semble partir (va comprendre).

Effectivement arrivé au sommet sur un nouveau passage de crêtes mais pas trop technique celui-là, je peux courir à très bonne allure

Si quelqu’un peut m’expliquer !! Du coup je peux finir la course dans de très bonnes conditions

Il me m’aura fallu 35 km de rando avant de pouvoir courir et finir la course avec grand plaisir et faire sonner la fameuse cloche.

Un peu déçu de ma course. Vu les bonnes sensations pendant l’UT4M en off j’envisageais mieux que ça.

Mais content d’avoir pu mettre un dossard, surtout sur ce parcours magnifique.  

Gwen #1411

   

Trail Tour Normandie ®  

Trail Tour 76

   

Bon Plan  

   
© CCPBeuzevillais © 2015