13 marcheurs sont au rendez-vous pour participer à cette sortie à la journée: 2 boucles sont prévues, l'une de 11,5 km le matin, l'autre de 5,3 km l'après-midi ( données exactes fournies par Pascal !). 

La canicule est fort heureusement derrière nous, quelques nuages, un rayon de soleil... Tout va bien.
Marie-Charlotte s'étant parée de sa super genouillère, nous entamons le premier raidillon. " Ah ! Si mon rhumatologue voyait ça ! " 

Empruntant le chemin des amoureux puis le GR21 qui traverse le Bois des Hogues, nous nous dirigeons vers Vattetot sur Mer. Cheminons sur la falaise en admirant le point de vue sur Etretat, au premier plan, l'aiguille de Beauval.

Descendons vers la plage de Vaucottes et sa valleuse agrémentée de jolies villas du XIX ème siècle. L'une d'elles attire notre attention: la villa Marie-Louise où a séjourné Maurice Leblanc ( L' aiguille creuse). Cette villa a été conçue par Camille Albert à qui l'on doit également La Bénédictine et de nombreuses villas de la côte. 

Continuons vers Yport pour le pique-nique. Le grand air nous a ouvert l'appétit et le soleil se montre enfin généreux !

Petite rando l'après-midi dans le Bois de la Vierge vers Froberville puis retour à Yport en passant par les ruelles joliment fleuries. 

Pour conclure, passage à L'espace Mutel où sont exposées peintures et sculptures d'artistes locaux. 
Malgré quelques bonnes petites côtes, chacun paraît content de sa journée !

A bientôt sur les chemins !

Nadine

Toutes les photos de Pascal, Nadine & Papou

Nous somme partis 2 semaines en vacances aux Contamines Montjoie ( Hte Savoie ) destinations pas choisie par hasard car pour occuper nos week-ends nous sommes allés supporter et encourager quelques coureuses et coureurs du CCPB …... Eh oui ! ça bouge au club.

D’abord Dimanche 29 juin à Chamonix pour le marathon du Mt Blanc (42 km / 2780m D+) ou étaient inscrites Elise,Sandra, Nathalie et Isabelle et Wafa.
Nous avons zappé le départ  6 heures du matin ( trop tôt et beaucoup trop de monde 2500 inscrits sur 5000 demandes. Premier contact au Lavancher, puis à Argentière et Vallorcine ( 18 éme ) Ravito important ou nous trouvons les filles souriantes et bien en forme.

Elles s’attaquent alors à la montée du col des Posettes ( 2000 m ).Nous les retrouvons au 28 éme km au ravito du Tour, Elise toute excitée mais Sandra accuse déjà un « petit coup de
mou »car il commence à faire chaud, Isabelle toujours en forme, on soigne le coude de Nathalie….

Quelques conseils du vieux routard sur l’alimentation ne pas négliger le salé et surtout boire ! boire ! on remplit les poches à eau, on donne à manger …. Puis repartir sans s’affoler, tout se passe dans la tête, surmonter les petites douleurs, prendre le parcours par petits tronçons, pas de soucis pour les barrières horaires, ça passe….


Après une pause pique-nique et un peu de repos ( c’est tressant et fatigant de suivre des coureurs !!! nous empruntons la télécabine de Plan Praz pour les rejoindre à l’arrivée.

Nous retrouvons de fidèles supporters Laure et les parents de Sandra. D’abord arrivée d’Elise avec un super sourire, puis Sandra que Son papa et Daniel soutiennent car elle est vraiment  
très mal complètement épuisée mais elle franchit la ligne d’arrivée. Bravo pour son courage et sa ténacité, puis Nathalie et Isabelle avec le sourire et chacune y va de son petit commentaire pour raconter les diverses péripéties du parcours. Beaucoup de joies d’émotions, de larmes et toutes fières d’avoir réussi ce défi qui restera certainement un très bon souvenir.
Très agréable de partager ces bons moments …
 



Samedi 6 juillet :

La Montagn’Hard à St Nicolas de Véroce ou sont inscrits Yann et 2 copains (108 km / 8400m D+) , départ 5 heure et direct 7km d’ascension pour le Mt Joly ( 2482 m )
Nous retrouvons Yann au 1 er ravito au camping du Pontet 28éme km, il est bien, en forme et dans les temps tout va bien.

Nous nous donnons RdV au refuge de Miage ( 51 éme km )vers 18h30.

Pour le rejoindre nous devons grimper à pied pendant 2 heures, vers 15 h nous partons tranquilles sac à dos pour le pique-nique et à mi parcours sur notre chemin nous croisons des coureurs …

Que font-ils ici ? ils ne sont plus sur leurs parcours !!! On ne comprend rien – Daniel interroge un coureur mais il parle Anglais … donc un autre qui nous apprend que les courses ( 40 – 60 – 107 km ) sont neutralisées par arrêté préfectoral pour orages annoncés vers 17h .

Tous les coureurs sont déviés des parcours et doivent rejoindre la vallée ou des navettes vont les rapatrier à St Nicolas de Véroce, on fait demi tour et en voiture, direction l’arrivée pour rejoindre Yann . Très grosse déception, tout allait bien, parcours super agréable, beaux paysages, ils se régalaient, distance parcourue 50 km et le plus rageant c’est qu’il n’y a pas eu de gros orages seulement quelques gouttes le soir.

 

 

Donc RdV l’année prochaine

Daniel et Arlette, Assitants de course professionels

Le compte rendu de Yann

Le marathon du Mont Blanc ça fait des mois qu'on en parle, des mois qu'on s'entraîne et puis nous y voilà, mes 3 copines normandes, Wafa et moi ...
Les copines arrivent à la maison après une petite dizaine d'heures de trajet... courageuses mes normandes pas de bière ... on se réserve après ... si on arrive au bout .... notre objectif être finisher et des doutes dans la tête, la température le dénivelé .... c'est trop tard, on ne peut plus reculer.

Le samedi matin tôt on rejoint Chamonix pour le retrait des dossards, il fait déjà très chaud, petit pique nique, l'ambiance est toujours décontractée et là on nous annonce, départ à 6H au lieu de 7h.... moi j'aime pas ... j'aime pas me lever tôt mais bon il va falloir, l'orage est prévu pour la soirée ... pasta party sans grande ambiance on rejoint le mobil home et le sommeil est difficile à trouver pourtant il faut se reposer. Dring, c'est l'heure, 3H30 il fait nuit, ca piiiiiiiique

Dépose des sacs et nous voilà dans les sas. wafa dans le premier, Elise en Nath dans le dernier et Sandra et moi au milieu, mais Elise est triste et moi je voulais être avec Nath Devant l'insistance d'Elise l'organisation accepte que nous partions toutes les 4 ensemble dans le dernier sas .Wafa est triste et émue aussi et seule, ça nous fait de la peine on te rejoint tkt ma cops on se retrouve à l'arrivé Grosse émotion au départ et nous partons par binôme.
Les deux jeunettes devant et les deux moins jeune derrière devinez 
les dix premiers km j'ai du mal à trouver mon souffle et mon rythme, Nath est au taquet il ne fait pas encore trop chaud et arrive le premier ravito Avec bonheur nous retrouvons Daniel Arlette Laure les parents de Sandra notre comité de soutien qui ne nous a pas lâché et encouragé durant toute la courses, merci merci c'est important dans ces moments là !!! arrive la montée des posettes, je revis... enfin du dénivelé..

Je retrouve Sandra en difficulté elle souffre avec cette chaleur, et nous abordons cette montée avec Nath, la chaleur commence à être gênante Notre duo de jeunettes va retrouver des forces en descente Nos duos ne vont pas se défaire, nous resterons ensemble durant toute la course et nous passerons les barrières horaires malgré les difficultés, toujours soudées, toujours soutenues Une force qui nous a permis de relever ce DEFI de nanas qui nous a renforcé BRAVO LES CHAMPIONNES MERCI MERCI à notre staff d'encouragements au top et je voulais par ce message remercier toutes les personnes qui m'ont adressé leurs encouragements Bonnes vacances à tous et vivez pleinement vos rêves même les plus fous..

Isa

Toutes les photos

Pour ce weekend de la Pentecôte, les coureurs et les marcheurs du CCPB se sont retrouvés pour passer ces 3 jours en Ile de France à environ 80 km au sud-est de Paris.
Jean-Yves nous avait sélectionné un trail pour nos coureurs :
 
  • Le championnat de France FSGT de Trail organisé à GOUAIX, petit village niché au creux d’un vallon, entre champs et forêts, dans la communauté de commune de la Bassée-Montois.

Samedi 08H00 au départ de Beuzeville la joyeuse équipe des membres du CCPB s’est mise en route pour cette destination.

 
Le prestigieux château de Vaux le Vicomte se situant sur notre route en direction de Gouaix, nous ne pouvions faire autrement que d’y faire une halte !
 
La visite des jardins et en particulier celle du château ont été fort appréciées. En effet, pour nous emmener à travers les nombreuses pièces du château un audioguide nous contait de façon théâtrale l’histoire de lieu. Nous avions l’impression que le narrateur et les acteurs de l’histoire étaient présent dans chaque pièce !
 
C’est vers 17h00, après une arrivée au camping et un accueil quelque peu mouvementé que chacun a pu s’installer dans son mobil home.
 
Nous nous sommes ensuite tous réunis pour le traditionnel apéro du club. 
 
Le restaurant du camping nous a accueilli pour une pasta-party animée par un groupe de papy rockeurs. Ceux-ci ont même réussi à faire danser bon nombre d’entre nous.
 
En route le dimanche matin à 08h30 vers GOUAIX pour un départ de nos coureurs à 09h30 pour un trail plutôt technique de 14 kms. Dans la foulée, départ de la marche sur le même parcours pour les plus courageux. Les autres, effrayés par la pluie ayant préférés s’abriter au café du village !
 
Cette matinée fût riche en évènements :
  • Jean-Marie poussé par un concurrent voulant l’aider à la sortie de la fosse à chuter et s’est fortement cogner le genou. Il a tout de même terminé la course mais avec un genou bien gonflé à l’arrivée. Plus de peur que de mal car ce traumatisme aura disparu après quelques séances de glaçage !
  • Claire, quant à elle n’a pas eu la même chance puisqu’elle s’est fracturé le radius suite à une glissade sur de l’herbe coupée et humide. Les secours l’ont transporté aux urgences de l’hôpital de Provins.
L’annonce des résultats nous a apporté des nouvelles beaucoup plus réjouissantes avec en particulier le titre de champion de France FSGT dans sa catégorie pour Régis, se payant le luxe de terminer 3ème au scratch en 1h03'28 derrière 2 jeunes séniors à moins d’une minute du premier !
 
Bravo Régis et bravo également à Corinne, Marie-Christine et Patrice faisant chacune et chacun un podium dans leur catégorie ! => Voir les Résultats
 
Nous avons eu la chance de voir réapparaitre le soleil pour le déjeuner. Une grande table à été dressée pour les 47 convives du CCPB. Un barbecue nous avait été préparé par la sympathique équipe du TEAM 77, organisateur de cet évènement sportif.
 
De retour au camping nous avons déposé les quelques personnes souhaitant se reposer et nous devions repartir aussitôt pour faire une randonnée pédestre l’après-midi.
 
C’est alors, qu’en voulant faire demi-tour, Luc notre chauffeur, s’est enliser avec le car ! Après un petit quart d’heure de manœuvre, de réflexions diverses et de joyeuses rigolades une solution collective a permis de nous sortir de cette ornière.
 
Un groupe d’une trentaine de personnes s‘est alors dirigé vers l'ancienne plage de Grisy-sur-Seine, pour une randonnée de 9 kms permettant de découvrir la mare du village face à l'église et les bords de la Seine en passant près de l'écluse et du barrage du Vesoult.
 
Au cours de cette randonnée, nous avons eu des nouvelles de Claire qui a été parfaitement prise en charge et soignée à l’hôpital de Provins. Aucun taxi n’était disponible ce dimanche après-midi pour que Claire et Jean-Pierre puissent rejoindre le camping. A l’issue de notre balade, nous avons donc fait un détour par Provins afin de les recueillir. Malgré son bras en écharpe, Claire, comme à son habitude nous a accueillis avec le sourire.
 
Nous avons conclu cette journée avec le traditionnel repas du club. Nous y avons entre autres dégusté, en entrée, d’excellentes profiteroles briardes faites maison et garnies avec le fromage local : le brie de Provins.
 
Le lundi matin Cyril, membre du TEAM 77 et passionné d’histoire, nous attendait pour nous faire visiter la cité médiévale de Provins ancienne capitale des comtes de Champagne, inscrite depuis le 13 décembre 2001 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
 
Nous avons quitté et remercié Cyril pour ensuite aller nous restaurer et, après quelques visites de diverses boutiques en début d’après-midi, il était temps de repartir vers notre Normandie.
 
Après une pause détente sur une aire d’autoroute, Jean-Yves nous a fait, avec quelques traits d’humour, un bilan de ce week-end sportif et culturel.
D’après les applaudissements qui suivirent nous imaginons que ce séjour a été apprécié et nous motivent pour vous préparer celui de l’année prochaine !
 
 
Pascal
 
 
 

Aujourd'hui j'ai les cuisses en vrac mais je me sens bien, j'ai ce sentiment d'avoir atteint MON objectif ! 
 
Tout commence il y a bien longtemps, Sandra me répète sans cesse que je peux le faire mais cela reste pour moi inaccessible aux vues du nombre d'entraînements que je peux réaliser par semaine. Et oui comme toutes les mamans je cours beaucoup mais entre la nourrice, le boulot et le supermarché et ça ne donne pas l'endurance pour courir un 34 km !!!
 
Cette année , j'ai envie de nouveauté et de changement. Alors, toujours sur les conseils et les coups de pied au cul de Sandra qui me répète que je dois sortir de ma zone de confort, je décide,quasiment la veille, de me lancer sur le  22 km des 7 mares. Et bien, je voulais de la nouveauté j'en ai eu et d'ailleurs depuis ce trail, j'ai l'impression qu'aucune côte ne peut plus me faire peur. 
 
Et ça tourne dans ma tête de semaine en semaine, je me dis pourquoi pas mais j'ai peur( j'ai toujours la trouille de tout de toute façon). Romain me dit tous les mardi que j'en suis capable.  Alors j'essaie de suivre tous les entraînements du dimanche et tous ceux du mardi pour être prête.
La proposition de Marie- jo assois ma décision: c'est parti on s'inscrit ensemble, c'est rassurant !
 
Nous y sommes, l'arrivée à la salle de tancarville est très conviviale, chaleureuse, le soleil est là , nous retrouvons les copains du club ça fait du bien.
 
Top départ, je suis perdue car je n'ai aucune idée de comment gérer ma foulée et mon rythme,  c'est perturbant...
Les kilomètres défilent les uns après les autres, j'arrive à prendre mes marques,entre soleil, vent et petite pluie. c'est agréable et j'ai toujours Marie-jo qui est là,  elle me parle tout le temps et surveille si je bois et je mange ça fait du bien.
 
Il y a du monde à tous les virages ( petit clin d'oeil à antho), les copains, les enfants,mes collègues et mes 3 gars...c'est le top.
 
Le 30 ème km est là, je n'ai jamais vu ce chiffre sur ma montre!
Coup de mou, je sens que ma tête prends le relais car mes pattes sont vides mais je tiens. je ne suis pas du genre à laisser tomber, et puis le petit pont en bois et les tambours sont là je les entends c'est l'arrivée.
 
Pur bonheur c'est main dans la main que nous passons la ligne d'arrivée accompagnées de Louis et Victor.
 
Je sais qu'il m'a manqué quelques entraînements mais malgré tout le plaisir prend le dessus sur la difficulté,c'est essentiel.
 
Je m'arrête  car je pourrai en parler des heures, en bref, merci à ceux qui m'ont poussée à sortir de ma zone de confort !! Merci à Marie-Jo pour m'avoir épaulée pendant plus de 4 heures, aux copains du club qui m'ont porté par leurs encouragements avant et pendant, à mes 2 petits gars et surtout à Julien qui depuis le mois de janvier me répète tous les soirs qu'il croit en Moi et que je dois y arriver....
 
Encore une fois,  je suis fière de faire partie de ce club ou l'on ne se prend pas la tête , on se marre et on se soutien.
 
Bravo le CCPB
   

Trail Tour Normandie ®  

Trail Tour 76

   

Bon Plan  

   
© CCPBeuzevillais © 2015