Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ouvreur un jour ! Ouvreur toujours !

Notre mission commence le vendredi, rendez-vous salle Bruno Legros avec Julien pour notre tour de reconnaissance. 82 km à vérifier si nos copains du CCPB ont bien balisé ce parcours entre bois et sentiers. Semaine catastrophique côté météo avec beaucoup de pluie.

Inconvénient : Marquages au sol effacés. 
Avantage : Pas de balisage d’arraché !

10h, départ sous un ciel un peu chargé, les kilomètres défilent, balisage presque parfait ! On arrive rapidement à Bolbec puis l’Abbaye de Gruchet-Le-Valasse. Km 52, zone critique du parcours, la cressonnière de Tancarville sous une petite averse de grêle... Histoire de nous faciliter la tâche ! Vu l’ampleur des dégâts dans ces chemins, je regrette de ne pas avoir changé les pneus !
On se met à la place des coureurs ! Cette zone est très difficile, surtout à ce moment de la course, 7 km de chemins gras, boueux où il est impossible de trouver un appui correct avec toute cette boue et ces ornières gorgées d’eau…Mais finalement on « kiffe » bien ce passage et on a hâte de voir y galérer les 330 coureurs inscrits demain…


Mélamare petite pause casse-croûte au chaud ! Les bottes sont pleines d’eau laugh
On repart pour finir tranquillement jusqu’à Beuzeville avec un passage compliqué au-dessus de "Pain Pneu Bolbec". Arbres, descentes, voies ferrées, devers, cocktail magique pour aller à la chute ! Et bimm !


16h à la salle, le préz est là avec toute l’équipe, RAS, parcours nickel, il a la banane ! Nous aussi.
Bière, karcher, douche… Rdv demain !

 

Samedi 5h30, un petit coucou aux copains qui vont prendre le départ, on sent du stress chez certains ! 
Dans un coin de ma tête, j’aimerais bien être à leur place . 6h15, on frôle les 0°C, départ de la course, moment toujours aussi spectaculaire !

Ouverture de la 1ère partie sur les routes verglacées, au lever du jour, les chemins sont magnifiques avec le gel.
Les 300 loupiottes au château de Mirville rendent l’endroit unique !

Côté course, trois coureurs se sont détachés dont Anthony Mercier (un gars du coin) et Bertrand Collomb-Patton (une pointure du Caen Atlhé)... 
Nointôt, on prend un peu d’avance pour le passage du bois Fontaine rendu technique avec les arbres couchés par les tempêtes. Le train est rapide, derrière ça pousse ! Arrêt rapide au ravito Bolbec km 18 pour nos trois bolides.

On papote un peu dans les descentes, ils ne sont plus que deux, Anthony commence à être dans le dur, on sent une belle complicité entre les deux coureurs qui s’entraident sur les portions de routes dangereuses et glissantes. Ravito de l’Abbaye km 38, soupe rapide, BCP repart seul en tête, petite rigolade à la séparation du parcours 44/82 où il fait semblant de partir sur le 44 ! Il est joueur ! Les connaisseurs comprendront ! Le bois de l’abbaye aura fait la différence, il court seul devant.

Dans ma tête je me dis que la course est jouée, intouchable, avec son sourire ravageur, il ne force pas !
Descente de St Nicolas, direction Tancarville, passage compliqué dans le bois qui donne au « Bout de ville » le secteur favori de Laurent Mouette ! Il y a toujours des pièges ici ! Je prends un peu d’avance…

En haut de la grimpette je suis surpris de voir arriver Laurent Marquis, Bertrand a raté une balise ce qui lui a fait perdre quelques secondes...Yes ! la course reprend ! portion de route 17 km/h au compteur ! Après plus d’un marathon dans les jambes. Ils sont costauds les gars ! Ils se tapent la « bourre » !

La différence va se faire dans la descente pour arriver au « petit pont » de Tancarville le bas. Ravito plus qu’exprès pour Laurent, on repart pour la portion la pire du parcours ! Le nouveau leader garde son rythme, impressionnant dans le gras, avec sa foulée, il donne l’impression de marcher sur l’eau !! (Cet ancien Auvergnat nous avait déjà impressionné sur les 10 km d’Auzouville avec un chrono de 33min !)

Mélamare, son assistante est là, on discute, il a souffert durant les derniers km mais il est motivé, vu son niveau et son avance, je me dis que BCP va avoir du mal à le rattraper, le gars n'est pas venu à Beuzeville pour faire figuration ! Les portions suivantes sont assez roulantes, il assure. Une nouvelle fois, je prends de l’avance pour le passage technique de la voie ferrée, je passe difficilement et quand je me retourne il est déjà dans ma roue ! Une machine ! Jean-Yves tu n’as pas assez élagué les arbres. La fin se fera sans embûche jusqu’à l’arrivée !
82km en 7h09 record pulvérisé avec 15min d’avance sur Bertrand. FELICITATIONS MESSIEURS.

L’après-midi sera plus calme, c’est souvent le moment où l’on fait des rencontres, au ravito de Mélamare, Marie-Charlotte nous prépare son croque-monsieur, on est debout depuis 4h30 quand même ! Pour participer à l’hommage national, Flo fait craquer les décibels de l’enceinte Bluetooth avec Diego et l’Envie ! Et oui on l’aime aussi notre Johnny. Ce qui est surprenant c’est la gestion de course entre un coureur jouant la gagne qui reste quelques secondes au ravito et celui qui vient avec pour seul objectif de finir la course. Des personnes au mental d’acier qui rallument leur lampe frontale à 17h courant plus de 14h dans la nuit et le froid.
 
Depuis toutes ces années nous avons sympathisé avec Franck LEMAISTRE un fidèle du TTC qui court aux profits du téléthon mais aussi de la Mucoviscidose, il avait pour objectif cette année d’arriver avant 17h, il boucle son 4ème TTC avec une belle chute dans la descente de St Jean. Nous te souhaitons une bonne récup ! Et te donnons rendez-vous l’année prochaine ?

Vers 16h30, nous avons fait la connaissance du N°35, Mickael, un sacré numéro ! un gars de Bourges, il aime les TUC, les abricots secs, et un peu le pinard !! Pas pressé, venu découvrir la Normandie, il finira à 17 secondes de la barrière horaire… Il mettra deux fois plus de temps que le premier…Un chouette type ! 

C’est pour partager des moments comme ceux-là qu’on aime tant cette course, une bande de copains Florent, Julien, Romain qui donnent un peu de leur temps le jour du téléthon depuis quelques années…

Je profite de ce moment pour féliciter tous les finishers et toute la team du CPPB pour cette folle organisation avec une mention particulière à la famille Levasseur (père, mère et fils) pour leur implication. Daniel tu auras marqué cette course, ce club, ce village, je me souviens très bien de mes premiers pas avec toi sur les cross intervillages…

En espérant courir encore quelques kilomètres ensemble… Merci de nous avoir fait partager ta passion pendant toutes ces années…
Félicitations également à ma petite CP et Sophie qui terminent leur TTC 24km main dans la main...

Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

Anthony

De gauche à droite Romain (Navette), Anthony (Ouvreur moto), Florent (Navette), Julien (Ouvreur quad)

   

Trail Tour Normandie ®  

Trail Tour 76

   

Bon Plan  

   
   
© CCPBeuzevillais © 2015